BPCO et vie sexuelle

L’acte sexuel peut essouffler, et il existe des solutions pour mieux respirer. On peut économiser son souffle en pratiquant certaines positions (il faut éviter celles qui compriment le thorax et l’abdomen) ; utiliser un bronchodilatateur (voir plus loin) avant, voire pendant les relations. Le kinésithérapeute peut aider à trouver des positions et des exercices respiratoires qui détendent avant les rapports sexuels. Les personnes traitées par oxygène peuvent garder leur oxygène pendant tout ou partie de l’acte sexuel, si besoin est.