Mesure du souffle (spirométrie, exploration fonctionnelle respiratoire)

C’est un examen clé. La mesure du souffle est indispensable au diagnostic et permet de préciser le stade de la maladie. On parle de spirométrie ou d’exploration fonctionnelle respiratoire. Cet examen se pratique chez le pneumologue, en cabinet de ville ou à l’hôpital. Certains médecins généralistes le pratiquent aussi. Il n’est pas douloureux. Il suffit de souffler dans un tuyau relié à un appareil de mesure (voir schéma). Lors du rendez-vous, on vous dira comment inspirer puis souffler à fond au bon moment. L’examen dure environ 10 à 20 minutes, parfois plus. Il est répété régulièrement pour suivre l’évolution de la maladie.

En ce qui concerne la sévérité de l’obstruction bronchique, le chiffre mesuré est appelé le VEMS (volume expiré maximal en une seconde). L’obstruction est jugée très sévère lorsque ce chiffre est inférieur à 30 % de la valeur normale (calculée selon le sexe, l’âge et la taille), sévère entre 30 % et 50 % modérée entre 50 % et 80 % et légère au-dessus de 80 %.